LAM-DONG-1920-1987-Dessin-a-l-encre-25x17-Cachet-de-l-atelier-en-bas-a-droite-01-mifr

LAM DONG 1920-1987. Dessin à l’encre. 25×17. Cachet de l’atelier en bas à droite

LAM DONG 1920-1987. Dessin à l'encre. 25x17. Cachet de l'atelier en bas à droite
LAM DONG 1920-1987. Dessin à l'encre. 25x17. Cachet de l'atelier en bas à droite
LAM DONG 1920-1987. Dessin à l'encre. 25x17. Cachet de l'atelier en bas à droite
LAM DONG 1920-1987. Dessin à l'encre. 25x17. Cachet de l'atelier en bas à droite

LAM DONG 1920-1987. Dessin à l'encre. 25x17. Cachet de l'atelier en bas à droite
Signé du cachet de l’atelier en bas à droite. NB Le cadre de présentation à titre d’exemple n’est pas à vendre. D’origine chinoise, il est né vers 1920 à Canton et il meurt vers 1987. Lam Dong a été actif dès 1947 en France en tant que peintre. A Paris, il exposa au Salon des Artistes Français dont il était sociétaire. Son atelier a été vendu à l’Hôtel Drouot en 1996. Répertorié Artprice, ses dessins reçoivent des cotes de bon niveau. L’item « LAM DONG 1920-1987. Dessin à l’encre. 25×17. Cachet de l’atelier en bas à droite » est en vente depuis le samedi 17 juin 2017. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « gestetlumiere » et est localisé à/en PARIS, Île-de-France. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Période: XXème et contemporain
  • Authenticité: Original
  • Matériau: Encre
  • Type: Dessin
  • Caractéristiques: Signé
  • Thème: Personnage

LAM DONG 1920-1987. Dessin à l'encre. 25x17. Cachet de l'atelier en bas à droite
Charles-lapicque-encre-sur-papier-signee-au-crayon-en-bas-a-droite-Lapicque-46-01-xwwh

Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46

Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46

Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46
Encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46. Au verso angle haut gauche titrée au crayon « la rencontre 1946″. Contrecollée sur une feuille de papier. Mauvais état comme sur les photos. L’item « Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46″ est en vente depuis le mercredi 10 avril 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « ngotatto » et est localisé à/en marseille, Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Style: 1940-1960
  • Authenticité: Original
  • Matériau: papier encre
  • Caractéristiques: Signé
  • Type: Dessin
  • Genre: Art déco
  • Thème: Personnage

Charles lapicque encre sur papier signée au crayon en bas à droite Lapicque 46

Très beau & grand dessin à l’encre par Eugène ISABEY 1803 1886 signé bas droite

Très beau & grand dessin à l'encre par Eugène ISABEY 1803 1886 signé bas droite
Très beau & grand dessin à l'encre par Eugène ISABEY 1803 1886 signé bas droite
Très beau & grand dessin à l'encre par Eugène ISABEY 1803 1886 signé bas droite
Très beau & grand dessin à l'encre par Eugène ISABEY 1803 1886 signé bas droite

Très beau & grand dessin à l'encre par Eugène ISABEY 1803 1886 signé bas droite
Signé en bas à droite. Dimensions : 32,2 x 24,5 cm environ. Le port est en sus. Eugène Isabey , né Eugène Louis Gabriel Isabey le. Troisième enfant du peintre Jean-Baptiste Isabey. « le plus célèbre miniaturiste. Et de sa première épouse née Jeanne Laurisse de Salienne (1829). Ses surs aînées sont Alexandrine, née en 1791, et Louise, née en 1797 – Eugène Isabey, né à Paris. Au palais du Louvre. Où sa famille est logée. Souhaite d’abord être marin et ne devient peintre que sur l’insistance de son père. Sa sur Alexandrine épouse le peintre et décorateur d’opéras Pierre-Luc-Charles Ciceri. Et est donc la mère d’Eugène Cicéri. Il peint des scènes d’histoire, de genre et des paysages, des naufrages en mer, thème alors en vogue, marqué par le romantisme. Ses débuts sont influencés par Eugène Delacroix. Et Richard Parkes Bonington. Il réalise notamment des intérieurs d’une coloration grise tout en nuances. Peintre principalement de marines et de paysages Picardie. , il travaillera dans son atelier parisien avec des élèves comme Eugène Boudin. Et Johan Barthold Jongkind. Dont il fut l’un des maîtres, ou Durand-Brager. Il fut l’ami d’Horace Vernet. On lui attribue la découverte du site d’Étretat. Où il s’installe durant six mois en 1820 pour peindre. Chez un capitaine des garde-côtes et où il revient les années suivantes avec Bonington. À partir de 1824. Il séjourne à Honfleur. Avec le peintre paysagiste. Il expose au Salon. Dès 1824, où il envoie ses Vue de la plage d’Honfleur , Intérieur du port de Trouville et Ouragan devant Dieppe , qui lui valent une médaille d’or. Il s’installe à Saint-Siméon. Il envoie des vues de la région au Salon de 1827. Où il obtient une médaille de première classe. Et il rencontre Paul Huet. Peintre de paysages et d’animaux. Parmi ses uvres, citons L’Embarquement de Ruyter , William de Witt et une Tentation de saint Antoine. En 1830, il est nommé peintre officiel de la Marine. Et fait la campagne d’Afrique, au cours de laquelle il peint un panorama de la rade de Toulon. Et le camp de débarquement français à Sidi Ferruch. Il est choisi pour accompagner la mission diplomatique du comte de Mornay. Cependant il refuse, rentrant tout juste d’Algérie. Il est remplacé par Eugène Delacroix. Eugène Isabey épouse en juin 1832 Laure Lebreton (1862) dont le portrait fut peint par Jean-Baptiste Isabey. En 1831 Paris, musée Carnavalet. Mariage dont en 1833 naît une fille, Marie. Il est nommé chevalier de la Légion d’honneur. Il sera promu officier du même ordre en 1852. C’est lors de son voyage à La Haye. En 1845 qu’Eugène Isabey rencontre Jongkind, incitant celui-ci, encore débutant à venir à Paris : Jongkind s’installe ainsi en 1846 place Pigalle. « dans la maison où Isabey a son atelier, lieu de rencontres des peintres et des écrivains ». Notamment en juin 1850, retrouvant Jehannot et Cicéri à Étretat où. « tous travaillent sans relâche ». Eugène Isabey obtient une médaille de première classe pour Le Départ à la chasse de Louis XIII. À l’Exposition universelle de 1855. Veuf, il épouse en secondes noces en juin 1864 Emma Morizot qu’Edmonde Charles-Roux. Évoque dans son livre Une enfance sicilienne comme s’étant ensuite remariée avec Beppe della Cerda, grand-père de la romancière. Eugène Isabey est inhumé à Paris au cimetière du Père-Lachaise. On connaît des portraits d’Eugène Isabey exécutés par son père, comme le dessin de 1820 que conserve le musée Carnavalet à Paris. Comme également la lithographie de Godefroy Engelmann d’après Jean Baptiste Isabey qu’en 1821 ce dernier a titré Mon fils, mon élève et mon ami et qui est visible au Cleveland Museum of Art, comme encore le portrait de 1825 conservé au Fogg Art Museum. Le musée Carnavalet conservant son portrait en buste, uvre du sculpteur Jean-Pierre Dantan. Et la National Portrait Gallery. De Londres son portrait photographié par Charles Reutlinger. Eugène Isabey est célèbre pour avoir peint des scènes de marines « sans mer ». Il préfère peindre la misère des marins à marée basse, que la vague bondissante de la mer contre les falaises. Son style « fluide » et « lâché » est fait d’effets tachés et d’exécution rapide, qu’il oppose à des détails précis. À la fin de sa vie, Eugène Isabey renonce à la peinture à l’huile pour se consacrer à l’aquarelle et à la gouache, travaillant sur le motif. Ses aquarelles annoncent l’impressionnisme. Tant par le style que par les lieux qu’il découvre. Il influença Johan Barthold Jongkind. Dans ces dessins de paysages de Normandie et Bretagne. La rencontre de Claude Monet. Et Jongkind eu lieu chez lui à Honfleur. L’item « Très beau & grand dessin à l’encre par Eugène ISABEY 1803 1886 signé bas droite » est en vente depuis le samedi 2 février 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Dessins, lavis ». Le vendeur est « elpado20″ et est localisé à/en Aix en Provence. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Type: Lavis
  • Matériau: Encre
  • Période: XIXème et avant
  • Genre: Romantisme
  • Quantité unitaire: 1
  • Authenticité: Original
  • Thème: Paysage
  • Caractéristiques: Signé

Très beau & grand dessin à l'encre par Eugène ISABEY 1803 1886 signé bas droite