DESSIN-ENCRE-ORIGINAL-SIGNE-1974-II-GERARD-PESTARQUE-XXe-01-yfyy

DESSIN ENCRE ORIGINAL SIGNE 1974 (II) GERARD PESTARQUE (XXe)

DESSIN ENCRE ORIGINAL SIGNE 1974 (II) GERARD PESTARQUE (XXe)
DESSIN ENCRE ORIGINAL SIGNE 1974 (II) GERARD PESTARQUE (XXe)
DESSIN ENCRE ORIGINAL SIGNE 1974 (II) GERARD PESTARQUE (XXe)
DESSIN ENCRE ORIGINAL SIGNE 1974 (II) GERARD PESTARQUE (XXe)

DESSIN ENCRE ORIGINAL SIGNE 1974 (II) GERARD PESTARQUE (XXe)
Gérard Pestarque (XXe) Dessin original à lencre sur papier, daté et signé, 1974. Dimensions : à vue 8,5 x 13 cm, cadre 47 x 51 cm. Sculpteur, dessinateur, illustrateur, photographe. Provenance : collection particulière, Paris. Expositions Dessins et Eaux-fortes. Galerie Mythra, Paris Dessins. Grafica art Gallery, Milan Dessins et Gravures. Arte 7 galeria, Madrid Dessins. Centre culturel des Arcs Sculptures. Centre culturel de Gacé, Orne. L’item « DESSIN ENCRE ORIGINAL SIGNE 1974 (II) GERARD PESTARQUE (XXe) » est en vente depuis le lundi 10 juin 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « maleofisso » et est localisé à/en Colombes. Cet article peut être expédié aux pays suivants: Amérique, Europe, Asie.
  • Style: 1940-1960
  • Authenticité: Original
  • Type: Dessin
  • Caractéristiques: Signé

DESSIN ENCRE ORIGINAL SIGNE 1974 (II) GERARD PESTARQUE (XXe)
Peinture-chinoise-ancienne-a-l-encre-sur-papier-signee-tamponnee-01-sbw

Peinture chinoise ancienne à l’encre sur papier signée tamponnée

Peinture chinoise ancienne à l'encre sur papier signée tamponnée
Peinture chinoise ancienne à l'encre sur papier signée tamponnée

Peinture chinoise ancienne à l'encre sur papier signée tamponnée
Peinture chinoise ancienne à l’encre sur papier signée tamponnée. Service de livraison : Lettre prioritaire. L’item « Peinture chinoise ancienne à l’encre sur papier signée tamponnée » est en vente depuis le mardi 17 septembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Dessins, lavis ». Le vendeur est « deuvisu » et est localisé à/en St Nazaire. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Caractéristiques: signé et tamponné
  • Type: Dessin
  • Authenticité: Original
  • Période: XIXème et avant
  • Matériau: Encre
  • Genre: Réalisme
  • Thème: chinois lettré

Peinture chinoise ancienne à l'encre sur papier signée tamponnée
Illustration-Art-Original-Diable-Femme-Nue-Lavis-Dessin-Encre-Satan-Lucifer-Nu-01-zj

Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu

Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu

Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Merci de bien lire toute la description de lobjet. Pas de retour ou de remboursement! Moins de 5 évaluations ou profil 0, merci de me contacter avant d’enchérir. Nhésitez pas à me contacter pour tout renseignement supplémentaire. Les frais de ports ne sont pas négociables. Toute modification de mes termes entraînera lannulation de la vente. Description de l’objet. Très belle et intéressante Illustration Originale. Le Diable jouant de la Flute. Avec un groupe de femme dansant (comme en transe). Encre noire et lavis. Il semble que ce soit sur un papier calque attaché / collé sur une planche cartonnée. Quelques indications en bas du carton. 18 – READER #34 – 55 (et au dos le nom de la planche Sam Board). Il semble qu’elle soit signée en bas à droite G E ou Y E (il sera intéressant de faire des recherches). Taille de l’ensemble: environ 30,5 x 39 cm. Illustration: environ 21 x 29 cm. Il semblerait qu’il s’agisse d’une illustration pour un magazine (ou peut être un livre ou d’un autre type de publication). Probablement des années 1950 ou 1960. L’ensemble est en bon état. Il y a un trou en haut du coin gauche et des trous de punaises. L’ensemble était encadré mais le tout était en mauvais état et cassé. Il suffira de remettre un passe partout ou de l’encadrer. Merci de bien regarder les photos de la description, Les photos font partie entière de la description de lobjet. La plupart des objets sont anciens, vintages ou antiques, il ne sont pas neufs et sont vendus en létat. Il sagit de mon point de vu et de mon expertise personnel. Je ne suis pas un spécialiste et mon avis peut différer par rapport à dautres personnes Merci de bien regarder les photos de la description Les photos font partie entière de la description de lobjet. Envoi après encaissement Si le paiement nest pas reçu dans un délai de 3 à 4 jours après la vente, elle sera annulée et lobjet remis en vente. Merci et bonnes enchères. L’item « Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu » est en vente depuis le vendredi 13 septembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « artvierfr » et est localisé à/en Avallon. Cet article peut être expédié aux pays suivants: Union Européenne, Suisse.
  • Authenticité: Original
  • Matériau: Encre
  • Type: Dessin
  • Thème: Religion, Mythologie

Illustration Art Original Diable Femme Nue Lavis Dessin Encre Satan Lucifer Nu
Peinture-chinoise-ancienne-a-l-encre-sur-papier-signee-tamponnee-01-tere

Peinture chinoise ancienne à l’encre sur papier signée tamponnée

Peinture chinoise ancienne à l'encre sur papier signée tamponnée
Peinture chinoise ancienne à l'encre sur papier signée tamponnée
Peinture chinoise ancienne à l'encre sur papier signée tamponnée

Peinture chinoise ancienne à l'encre sur papier signée tamponnée
Peinture chinoise ancienne à l’encre sur papier signée tamponnée. Service de livraison : Lettre prioritaire. L’item « Peinture chinoise ancienne à l’encre sur papier signée tamponnée » est en vente depuis le mardi 17 septembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Dessins, lavis ». Le vendeur est « deuvisu » et est localisé à/en St Nazaire. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Caractéristiques: signé et tamponné
  • Authenticité: Original
  • Type: Dessin
  • Période: XIXème et avant
  • Matériau: Encre
  • Genre: Réalisme
  • Thème: chinois lettré

Peinture chinoise ancienne à l'encre sur papier signée tamponnée
Daniel-Kox-Dessin-Original-Encre-De-Chine-1982-Agent-212-Couverture-Spirou-01-mvx

Daniel Kox. Dessin Original Encre De Chine. 1982. Agent 212 Couverture Spirou

Daniel Kox. Dessin Original Encre De Chine. 1982. Agent 212 Couverture Spirou
Daniel Kox. Dessin Original Encre De Chine. 1982. Agent 212 Couverture Spirou
Daniel Kox. Dessin Original Encre De Chine. 1982. Agent 212 Couverture Spirou

Daniel Kox. Dessin Original Encre De Chine. 1982. Agent 212 Couverture Spirou
Dessin original (encre de chine) sur papier épais , par Daniel Kox , daté de 1982 , Couverture alternative (non retenue par l’auteur) pour la couverture d’une reliure Spirou joint avec la mise en couleurs du dessin retenu pour la couverture (modification au niveau du bras droit). Format 23 X 23 (mise en couleurs 20,3 X 27) , signé en bas à droite et contre signé sur le verso. Dessin original en très bon état , la mise en couleurs présente des plissures et un scotch en haut. L’item « DANIEL KOX. DESSIN ORIGINAL ENCRE DE CHINE. 1982. AGENT 212 COUVERTURE SPIROU » est en vente depuis le mardi 17 septembre 2019. Il est dans la catégorie « Livres, BD, revues\Bandes dessinées, comics, produits dérivés\Illustrations, planches originales ». Le vendeur est « babat67″ et est localisé à/en paris. Cet article peut être livré partout dans le monde.
Daniel Kox. Dessin Original Encre De Chine. 1982. Agent 212 Couverture Spirou
Dessin-Encre-GEORGE-EDWARD-Croquis-Cycliste-Theatre-Vie-Militaire-c-1900-01-alb

Dessin Encre GEORGE-EDWARD Croquis Cycliste Théâtre Vie Militaire c. 1900

Dessin Encre GEORGE-EDWARD Croquis Cycliste Théâtre Vie Militaire c. 1900
Dessin Encre GEORGE-EDWARD Croquis Cycliste Théâtre Vie Militaire c. 1900
Dessin Encre GEORGE-EDWARD Croquis Cycliste Théâtre Vie Militaire c. 1900
Dessin Encre GEORGE-EDWARD Croquis Cycliste Théâtre Vie Militaire c. 1900

Dessin Encre GEORGE-EDWARD Croquis Cycliste Théâtre Vie Militaire c. 1900
BEAU DESSIN ANCIEN À L’ENCRE ET CRAYON BLEU. Études de personnages et animaux. Voici un beau dessin ancien réalisé à l’encre et crayon bleu sur papier par l’artiste George-Edward. Il représente des études de personnages et animaux. L’oeuvre est signée en partie basse et date vers 1900. État de conservation : vendu en l’état (voir photos). Format : 42 x 32,3 cm. Pour toutes informations, il est préférable de me contacter par Téléphone. Aucun achat immédiat sur les objets au format « enchère ». Remise en main propre avec plaisir à la galerie. PS : Il est indispensable d’appeler ou d’envoyer un SMS avant de venir. Règlement en chèque, espèces ou Carte Bleue sur place. Possibilité de voir les objets sur place (pour les achats immédiats, il est indispensable de me prévenir 24h avant). L’item « Dessin Encre GEORGE-EDWARD Croquis Cycliste Théâtre Vie Militaire c. 1900″ est en vente depuis le lundi 6 août 2018. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Dessins, lavis ». Le vendeur est « bleu! » et est localisé à/en Paris. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Type: Dessin
  • Période: XIXème et avant
  • Authenticité: Original
  • Thème: Scène de genre
  • Matériau: Encre et crayon bleu
  • Caractéristiques: Signé

Dessin Encre GEORGE-EDWARD Croquis Cycliste Théâtre Vie Militaire c. 1900
Priking-Franz-Dessin-Aquarelle-Encre-65-Signe-Handsigned-Watercolor-Ink-Drawing-01-cwb

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Paysage à l’étang, mars 1965. Oeuvre présentée en octobre 1979 à l’exposition Premier Hommage à Priking quelques semaines après la mort de l’artiste. Aquarelle et encre noire sur papier, produite en 1965, signée par l’artiste. État: voir photographies ; excellent ; très petites imperfections en bordure du papier ; au dos, tampon « Martin-Caille Paris ». Dimensions papier: 32,5×50,3 cm. Remise en mains propres gratuite possible à Paris sur rendez-vous. L’uvre est vendue accompagnée d’une facture avec un descriptif détaillé. Watercolor and black ink on paper produced in 1965, hand-signed by the artist. Conditions: see photographs ; excellent ; very minor defect at paper border ; on the back mark « Martin-Caille Paris » stamp. Paper sizes: 32,5×50,3 cm. (né Pricking) est un artiste peintre et. Musées et collections publiques. La sensibilité picturale de Franz Priking est éveillée dès son enfance par l’éducation d’un père ingénieur en métallurgie (mort en 1947) passionné de. Et d’art baroque. Franz Priking aborde la peinture au terme d’études de philosophie, s’orientant tout d’abord vers une. « révélatrice d’une sensibilité en quête d’elle même ». Les séjours qu’il fait ensuite au. (1948) et à l’Académie des arts de Berlin. Où il est élève de. Entre 1948 et 1950. Fait l’éloge de ses dessins. Lui révèlent, avec l’expressionnisme allemand. Une forme d’art plus conforme à son tempérament. C’est durant cette période qu’à Berlin, par l’intermédiaire du peintre Hans Tombrock, Priking se rapproche de. Vivant dix mois dans la proximité du dramaturge. En 1950, Franz Priking quitte l’Allemagne pour Paris, où il reste peu de temps, gagnant la. Et s’arrêtant à. Lors de sa première exposition française au Musée Réattu d’Arles, en 1952, il rencontre. Et va travailler pendant sept mois sous les conseils du maître à. « J’étais profondément passionné par Picasso, par son principe de structure et d’organisation du tableau, évoque Franz Priking. Le thème m’importait beaucoup moins que le concept rythmique nouveau qu’il m’apprenait. Et surtout, j’abandonnais à ce moment la couleur vive que j’avais retenue de la période expressionniste, l’opposition des couleurs actives employées presque pures, et j’ai commencé à travailler la couleur de façon qu’elle devienne rationnelle… Les teintes sont devenues beaucoup plus terrestres, plus proches de la terre. Priking, après ces sept mois, revient dans la région d’Avignon, à. C’est l’époque où il épouse Gil, où il vit de travaux alimentaires le jour, peignant la nuit. Initiée par Picasso, apparaissent dans ses tableaux les larges cernes noires dont il va durablement entourer les objets et qui demeurent aujourd’hui la caractéristique la plus connue de son uvre, interprétées aussi comme la recherche de ce. Dans la libre réminiscence des théories de Bertold Brecht. Et dont il s’expliquera dans un écrit. Manifeste du nouveau réalisme. Le marchand de tableaux Emmanuel David raconte. Comment alors, intéressé par Franz Priking, il est venu spécialement de Paris pour frapper à sa porte et entamer une collaboration qui durera jusqu’en 1979. C’est en 1958 que Franz Priking acquiert la maison médiévale d’Oppède. 5, place de la Croix. Dont pendant des années il va entreprendre la restauration. « transformant ce vaste cellier en nef gothique ». Aménageant toutefois son atelier. « dans la montagne, à cheval entre la vigne et la pinède ». « hors du village, dans une ferme isolée, à demi-ruinée, où il trouve le recueillement et le quasi-dénuement dont il a besoin pour créer ». Une autre relation durable se noue alors avec la galerie de Philippe et Madeleine Ducastel, à Avignon. En 1970, après une brève période abstraite, le symbolisme s’introduit dans l’uvre de Franz Priking qui était jusqu’alors de pure représentation (nus, natures mortes, paysages) et qui va se constituer de cavalières ailées à tête d’aigle, de rochers en. De paysages emprisonnés sur des ïlots flottant dans l’espace, les perspectives étant affirmées par des géométries (cercles, lignes droites, rectangles, triangles) s’y superposant, l’artiste reformulant ainsi son. « principe d’une conception structurée que l’on obtient par une construction mathémathique à l’intérieur d’une pensée précise ». Franz Priking meurt le 10 juin 1979, à quelques semaines de son exposition rétrospective faisant la saison estivale du château de Val, à quelques semaines aussi de ses cinquante ans. Le château de Val , conservée au château, est son dernier tableau. Galerie de l’Hôtel de l’Europe, Avignon, juillet-août 1953. Galerie Drouant-David, Paris, novembre 1957. Galerie Drouant, Paris, 1959, 1965. Galerie de la Colombe, Vallauris, 1960. Galerie Martin Caille, Paris et. Galerie Ducastel, Avignon, 1965, 1969, 1970. Galerie La Vitrina Curiazzi, Rome, 1968. Galerie Emmanuel David, Paris, 1969, 1970, 1972, 1974. Galerie Isy Brachot, Bruxelles, 1973. Galerie Hélène Trintignan, Montpellier, octobre-novembre 1977. Palais du Roi de Rome. Hôtel Atrium, Arles, juin-juillet 2003. La collection Julius Fleischmann , Contemporary Arts Center, Cincinnati, janvier 1959. Salon de l’Enclave, Valréas, 1966. Biennale internationale des antiquaires. Quatrième biennale internationale d’art graphique. Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou. L’expressionnisme de l’après-guerre en cinquante tableaux – Bernard Buffet. Galerie Drouant, Paris, mars 1092. Rétrospective vingt années d’exposition , Galerie Ducastel, Théâtre Louis-XIV de la place Crillon, novembre 1982. Promenades impressionnistes, trentième anniversaire de la galerie, collection Janet Greenberg , Galerie Martin Caille. Le fonds d’estampes Pierre et Nane Cailler , Musée d’art de. Focus sur la peinture méridionale , Galerie Jean-Claude Réno. Décembre 2013 – janvier 2014. Quarante ans d’exposition , Château de Val, Lanobre, été 2014. Hommage aux peintres français d’après-guerre. Biennale de São Paulo. Salon des peintres témoins de leur temps, Salon d’art contemporain de. « Ce franc-tireur des rythmes et des harmonies fortes évoque le monde qui l’entoure à travers son tempérament, donnant aux apparences un relief saisissant, une densité accrue, une présence envoûtante. Il ne déforme pas le réel, il l’intensifie. Il promène sur la création un regard neuf et pathétique… Ce qui distingue son style, c’est la tension intime, la spontanéité du jaillissement chromatique, la concision nerveuse de l’écriture, la beauté de l’enrythmie, la puissance du dialogue entre le visible et l’impénétrable, l’affirmation sereine de certitudes décisives. « La pâte toujours généreuse est posée avec une grande sureté. Sans refuser les séductions du décor, Priking se soumet très facilement aux lois de la surface plane; sa vision clairement figurative transparaît dans une recherche toujours visible du volume de l’espace, des effets de lumière et des sensations de la matière. Généralement grave et statique, la peinture de Priking peut néanmoins atteindre une violence et un dynamisme qui renouvellent sa vision de la nature. Il suggère alors l’élan vital de l’olivier par l’étirement excessif des branches, la nervosité de la touche, la réalité palpitante de la matière picturale qui fuse et tournoie, fixant en une mystérieuse alchimie la fougue irrésistible de la main. Oui, un des meilleurs peintres de notre époque… « Le ton réservé, l’expressionnisme grave d’un peintre allemand qui, à 24 ans, choisit de vivre à Paris et en Provence. Son graphisme solide, mais solidement marqué, ses natures mortes, ses marines et ses paysages purs de tout intellectualisme retiennent le spectateur par une sorte de puissance contenue. Membre de l’Institut international des Arts et Lettres de Genève, 1961. (médaille d’argent) de l’Académie internationale. Prix de l’Union méditerranéenne d’art moderne, 1972. Musée national d’art moderne. Nature morte fond rouge , 1965. Château de Val, Lanobre. Le château de Val. Musée d’art de. Musée national des beaux-arts de Santiago. Art Museum of South Texas. Musée d’art contemporain de San Diego. Los Angeles County Museum. Museum of Modern Arts, Cincinnati, Ohio. Université de l’Alabama. Hamilton (État de New York). State University of New York at Geneseo. Jamestown (Dakota du Nord). Franklin and Marshall College. New Brunswick (New Jersey). Philip Grantham Yorke, comte de Hardwicke, Londres. N°696, 14 novembre 1957, page 11. Franz Priking , Les chefs de file de la nouvelle école figurative, édition Galerie de la Colombe, Vallauris, 1960. Priking à Oppède , Revue. N° 102, Jules Tallandier, Paris, mai 1963. Le métier de marchand de tableaux , entretiens avec. Les guidargus de la peinture , Les. Éditions de l’Amateur. Édition annuelle depuis 1981. L’histoire du Salon d’automne de 1903 à nos jours , Arts et Images du Monde, 1992. Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs , Gründ, 1999. Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains , Gründ, 2001. Quarante ans d’exposition au Château de Val , Artogue, 2014. Mairie d’Oppède, registres municipaux. De l’abstraction à l’expressionniste, Priking à Oppède-le-Vieux , revue A. Franz Priking , Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains. Emmanuel David (Galerie Drouant-David, puis Galerie Emmanuel David). Le métier de marchand de tableaux , Éditions France-Empire, 1978. Franz Priking , voir pages 145 à 148. Priking à Oppède , revue. Jardin des arts , Jules Tallandier, Paris, mai 1963. Franz Priking , Hôtel Atrium, Arles, 2003, présentée par sa fille Catherine Caly-Priking. La collection Julius Fleischmann , présentation de l’exposition, 1959. L’histoire du Salon d’automne de 1903 à nos jours , Éditions Arts et Images du Monde, 1992. La collection privée Janet Greenberg. Musée d’art de Pully. De Cuno Amiet à Zao Wou-Ki, le fonds d’estampes Cailler , présentation de l’exposition, 2013. Focus sur la peinture méridionale à la Galerie Réno , décembre 2013. Les aquarelles de Franz Priking , revue A. Décor, 1962, à propos des expositions Franz Priking aux Galeries Martin Caille de Paris et Aix-en-Provence. Le guidargus de la peinture , Les éditions de l’amateur, 1981. Le Lowe Art Museum , Floride. L’ambassadeur John L. Loeb, collectionneur d’art, biographie. Notices dans des bases relatives aux beaux-arts. Biographie de Franz Priking. Sur le site Galerie Estades. L’item « PRIKING FRANZ DESSIN AQUARELLE ENCRE 65 SIGNÉ HANDSIGNED WATERCOLOR INK DRAWING » est en vente depuis le dimanche 1 septembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « art-capital-paris » et est localisé à/en Paris. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Période: XXème et contemporain
  • Style: FAUVISME FRANCO-ALLEMAND
  • Authenticité: Original
  • Matériau: ENCRE ET AQUARELLE SUR PAPIER
  • Type: ENCRE NOIRE ET AQUARELLE SUR PAPIER, SIGNÉE
  • Caractéristiques: Signé
  • Genre: FAUVISME FRANCO-ALLEMAND
  • Thème: PAYSAGE À L’ÉTANG

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking-Franz-Dessin-Aquarelle-Encre-65-Signe-Handsigned-Watercolor-Ink-Drawing-01-xu

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Le Ventoux, mai 1965. Oeuvre présentée en octobre 1979 à l’exposition Premier Hommage à Priking quelques semaines après la mort de l’artiste. Aquarelle et encre noire sur papier, produite en 1965, signée par l’artiste. État: voir photographies ; excellent ; au dos, tampon « Martin-Caille Paris ». Dimensions papier: 32,6×50,2 cm. Remise en mains propres gratuite possible à Paris sur rendez-vous. L’uvre est vendue accompagnée d’une facture avec un descriptif détaillé. Watercolor and black ink on paper produced in 1965, hand-signed by the artist. Conditions: see photographs ; excellent ; on the back mark « Martin-Caille Paris » stamp. Paper sizes: 32,6×50,2 cm. (né Pricking) est un artiste peintre et. Musées et collections publiques. La sensibilité picturale de Franz Priking est éveillée dès son enfance par l’éducation d’un père ingénieur en métallurgie (mort en 1947) passionné de. Et d’art baroque. Franz Priking aborde la peinture au terme d’études de philosophie, s’orientant tout d’abord vers une. « révélatrice d’une sensibilité en quête d’elle même ». Les séjours qu’il fait ensuite au. (1948) et à l’Académie des arts de Berlin. Où il est élève de. Entre 1948 et 1950. Fait l’éloge de ses dessins. Lui révèlent, avec l’expressionnisme allemand. Une forme d’art plus conforme à son tempérament. C’est durant cette période qu’à Berlin, par l’intermédiaire du peintre Hans Tombrock, Priking se rapproche de. Vivant dix mois dans la proximité du dramaturge. En 1950, Franz Priking quitte l’Allemagne pour Paris, où il reste peu de temps, gagnant la. Et s’arrêtant à. Lors de sa première exposition française au Musée Réattu d’Arles, en 1952, il rencontre. Et va travailler pendant sept mois sous les conseils du maître à. « J’étais profondément passionné par Picasso, par son principe de structure et d’organisation du tableau, évoque Franz Priking. Le thème m’importait beaucoup moins que le concept rythmique nouveau qu’il m’apprenait. Et surtout, j’abandonnais à ce moment la couleur vive que j’avais retenue de la période expressionniste, l’opposition des couleurs actives employées presque pures, et j’ai commencé à travailler la couleur de façon qu’elle devienne rationnelle… Les teintes sont devenues beaucoup plus terrestres, plus proches de la terre. Priking, après ces sept mois, revient dans la région d’Avignon, à. C’est l’époque où il épouse Gil, où il vit de travaux alimentaires le jour, peignant la nuit. Initiée par Picasso, apparaissent dans ses tableaux les larges cernes noires dont il va durablement entourer les objets et qui demeurent aujourd’hui la caractéristique la plus connue de son uvre, interprétées aussi comme la recherche de ce. Dans la libre réminiscence des théories de Bertold Brecht. Et dont il s’expliquera dans un écrit. Manifeste du nouveau réalisme. Le marchand de tableaux Emmanuel David raconte. Comment alors, intéressé par Franz Priking, il est venu spécialement de Paris pour frapper à sa porte et entamer une collaboration qui durera jusqu’en 1979. C’est en 1958 que Franz Priking acquiert la maison médiévale d’Oppède. 5, place de la Croix. Dont pendant des années il va entreprendre la restauration. « transformant ce vaste cellier en nef gothique ». Aménageant toutefois son atelier. « dans la montagne, à cheval entre la vigne et la pinède ». « hors du village, dans une ferme isolée, à demi-ruinée, où il trouve le recueillement et le quasi-dénuement dont il a besoin pour créer ». Une autre relation durable se noue alors avec la galerie de Philippe et Madeleine Ducastel, à Avignon. En 1970, après une brève période abstraite, le symbolisme s’introduit dans l’uvre de Franz Priking qui était jusqu’alors de pure représentation (nus, natures mortes, paysages) et qui va se constituer de cavalières ailées à tête d’aigle, de rochers en. De paysages emprisonnés sur des ïlots flottant dans l’espace, les perspectives étant affirmées par des géométries (cercles, lignes droites, rectangles, triangles) s’y superposant, l’artiste reformulant ainsi son. « principe d’une conception structurée que l’on obtient par une construction mathémathique à l’intérieur d’une pensée précise ». Franz Priking meurt le 10 juin 1979, à quelques semaines de son exposition rétrospective faisant la saison estivale du château de Val, à quelques semaines aussi de ses cinquante ans. Le château de Val , conservée au château, est son dernier tableau. Galerie de l’Hôtel de l’Europe, Avignon, juillet-août 1953. Galerie Drouant-David, Paris, novembre 1957. Galerie Drouant, Paris, 1959, 1965. Galerie de la Colombe, Vallauris, 1960. Galerie Martin Caille, Paris et. Galerie Ducastel, Avignon, 1965, 1969, 1970. Galerie La Vitrina Curiazzi, Rome, 1968. Galerie Emmanuel David, Paris, 1969, 1970, 1972, 1974. Galerie Isy Brachot, Bruxelles, 1973. Galerie Hélène Trintignan, Montpellier, octobre-novembre 1977. Palais du Roi de Rome. Hôtel Atrium, Arles, juin-juillet 2003. La collection Julius Fleischmann , Contemporary Arts Center, Cincinnati, janvier 1959. Salon de l’Enclave, Valréas, 1966. Biennale internationale des antiquaires. Quatrième biennale internationale d’art graphique. Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou. L’expressionnisme de l’après-guerre en cinquante tableaux – Bernard Buffet. Galerie Drouant, Paris, mars 1092. Rétrospective vingt années d’exposition , Galerie Ducastel, Théâtre Louis-XIV de la place Crillon, novembre 1982. Promenades impressionnistes, trentième anniversaire de la galerie, collection Janet Greenberg , Galerie Martin Caille. Le fonds d’estampes Pierre et Nane Cailler , Musée d’art de. Focus sur la peinture méridionale , Galerie Jean-Claude Réno. Décembre 2013 – janvier 2014. Quarante ans d’exposition , Château de Val, Lanobre, été 2014. Hommage aux peintres français d’après-guerre. Biennale de São Paulo. Salon des peintres témoins de leur temps, Salon d’art contemporain de. « Ce franc-tireur des rythmes et des harmonies fortes évoque le monde qui l’entoure à travers son tempérament, donnant aux apparences un relief saisissant, une densité accrue, une présence envoûtante. Il ne déforme pas le réel, il l’intensifie. Il promène sur la création un regard neuf et pathétique… Ce qui distingue son style, c’est la tension intime, la spontanéité du jaillissement chromatique, la concision nerveuse de l’écriture, la beauté de l’enrythmie, la puissance du dialogue entre le visible et l’impénétrable, l’affirmation sereine de certitudes décisives. « La pâte toujours généreuse est posée avec une grande sureté. Sans refuser les séductions du décor, Priking se soumet très facilement aux lois de la surface plane; sa vision clairement figurative transparaît dans une recherche toujours visible du volume de l’espace, des effets de lumière et des sensations de la matière. Généralement grave et statique, la peinture de Priking peut néanmoins atteindre une violence et un dynamisme qui renouvellent sa vision de la nature. Il suggère alors l’élan vital de l’olivier par l’étirement excessif des branches, la nervosité de la touche, la réalité palpitante de la matière picturale qui fuse et tournoie, fixant en une mystérieuse alchimie la fougue irrésistible de la main. Oui, un des meilleurs peintres de notre époque… « Le ton réservé, l’expressionnisme grave d’un peintre allemand qui, à 24 ans, choisit de vivre à Paris et en Provence. Son graphisme solide, mais solidement marqué, ses natures mortes, ses marines et ses paysages purs de tout intellectualisme retiennent le spectateur par une sorte de puissance contenue. Membre de l’Institut international des Arts et Lettres de Genève, 1961. (médaille d’argent) de l’Académie internationale. Prix de l’Union méditerranéenne d’art moderne, 1972. Musée national d’art moderne. Nature morte fond rouge , 1965. Château de Val, Lanobre. Le château de Val. Musée d’art de. Musée national des beaux-arts de Santiago. Art Museum of South Texas. Musée d’art contemporain de San Diego. Los Angeles County Museum. Museum of Modern Arts, Cincinnati, Ohio. Université de l’Alabama. Hamilton (État de New York). State University of New York at Geneseo. Jamestown (Dakota du Nord). Franklin and Marshall College. New Brunswick (New Jersey). Philip Grantham Yorke, comte de Hardwicke, Londres. N°696, 14 novembre 1957, page 11. Franz Priking , Les chefs de file de la nouvelle école figurative, édition Galerie de la Colombe, Vallauris, 1960. Priking à Oppède , Revue. N° 102, Jules Tallandier, Paris, mai 1963. Le métier de marchand de tableaux , entretiens avec. Les guidargus de la peinture , Les. Éditions de l’Amateur. Édition annuelle depuis 1981. L’histoire du Salon d’automne de 1903 à nos jours , Arts et Images du Monde, 1992. Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs , Gründ, 1999. Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains , Gründ, 2001. Quarante ans d’exposition au Château de Val , Artogue, 2014. Mairie d’Oppède, registres municipaux. De l’abstraction à l’expressionniste, Priking à Oppède-le-Vieux , revue A. Franz Priking , Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains. Emmanuel David (Galerie Drouant-David, puis Galerie Emmanuel David). Le métier de marchand de tableaux , Éditions France-Empire, 1978. Franz Priking , voir pages 145 à 148. Priking à Oppède , revue. Jardin des arts , Jules Tallandier, Paris, mai 1963. Franz Priking , Hôtel Atrium, Arles, 2003, présentée par sa fille Catherine Caly-Priking. La collection Julius Fleischmann , présentation de l’exposition, 1959. L’histoire du Salon d’automne de 1903 à nos jours , Éditions Arts et Images du Monde, 1992. La collection privée Janet Greenberg. Musée d’art de Pully. De Cuno Amiet à Zao Wou-Ki, le fonds d’estampes Cailler , présentation de l’exposition, 2013. Focus sur la peinture méridionale à la Galerie Réno , décembre 2013. Les aquarelles de Franz Priking , revue A. Décor, 1962, à propos des expositions Franz Priking aux Galeries Martin Caille de Paris et Aix-en-Provence. Le guidargus de la peinture , Les éditions de l’amateur, 1981. Le Lowe Art Museum , Floride. L’ambassadeur John L. Loeb, collectionneur d’art, biographie. Notices dans des bases relatives aux beaux-arts. Biographie de Franz Priking. Sur le site Galerie Estades. L’item « PRIKING FRANZ DESSIN AQUARELLE ENCRE 65 SIGNÉ HANDSIGNED WATERCOLOR INK DRAWING » est en vente depuis le dimanche 1 septembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « art-capital-paris » et est localisé à/en Paris. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Période: XXème et contemporain
  • Style: FAUVISME FRANCO-ALLEMAND
  • Authenticité: Original
  • Matériau: ENCRE ET AQUARELLE SUR PAPIER
  • Type: ENCRE NOIRE ET AQUARELLE SUR PAPIER, SIGNÉE
  • Caractéristiques: Signé
  • Genre: FAUVISME FRANCO-ALLEMAND
  • Thème: LE MONT VENTOUX

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Casimir-BRAU-SIMON-XIX-XXe-Guerre-de-1870-1895-Gouache-et-encre-SBG-12x10-Cadre-01-tc

Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12×10. Cadre

Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12x10. Cadre
Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12x10. Cadre
Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12x10. Cadre
Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12x10. Cadre
Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12x10. Cadre
Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12x10. Cadre
Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12x10. Cadre

Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12x10. Cadre
Le transport du blessé (Guerre de 1870). Brau-Simon en bas à gauche et daté (18) 95. Très bon état et frais (discret accroc sans manque en haut à gauche). Provenance atelier de lartiste. Expert :cabinet de Bayser, M. Casimir Brau-Simon est un peintre et dessinateur. Animalier, né à Bagnières de Bigorre, actif de 1890 à 1930. Il a exposé au Salon des Indépendants. Cest aussi un sculpteur rendu célèbre par les mascote. Quil a concues pour lindustrie. Automobible:cheval, lion, aigle, coq… L’item « Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12×10. Cadre » est en vente depuis le vendredi 14 juin 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Dessins, lavis ». Le vendeur est « gestetlumiere » et est localisé à/en PARIS, Île-de-France. Cet article peut être expédié au pays suivant: Union Européenne.
  • Caractéristiques: Encadré
  • Authenticité: Original
  • Type: Dessin
  • Période: XIXème et avant
  • Matériau: Gouache
  • Genre: Classicisme
  • Thème: Histoire, Guerre

Casimir BRAU-SIMON XIX-XXe. Guerre de 1870.1895. Gouache et encre. SBG. 12x10. Cadre
Dessin-encre-Karin-Van-Leyden-statue-Vierge-Marie-Enfant-Jesus-Bible-XXe-01-aw

Dessin encre Karin Van Leyden statue Vierge Marie Enfant Jésus Bible XXè

Dessin encre Karin Van Leyden statue Vierge Marie Enfant Jésus Bible XXè

Dessin encre Karin Van Leyden statue Vierge Marie Enfant Jésus Bible XXè
Ajouter cette boutique à mes favoris. ART DE LA TABLE. PEINTURES / ARTS GRAPHIQUES. Grand dessin à l’encre signé Karin Leyden représentant une statue romane de Vierge à l’Enfant Jésus, ce dernier tenant une petite fleur et une Bible dans ses mains, Marie portant un collier orné d’une croix, d’époque XXème siècle. Ce dessin est en bon état général. Signé en bas à droite. A signaler : déchirures sur les bords (notamment dans le bas et le haut), pliures dans le bas de la feuille, quelques taches et jaunissures sur le papier, voir photos. Nous mettons d’autres oeuvres de cette artiste en vente sur ce site. Elle épouse le peintre hollandais Ernst van Leyden (1892- 969) en 1932 (leur fils Ragnar, qui fera carrière dans le montage cinématographique, naît la même année). Figurative expérimentant l’abstraction à partir de 1953, elle signe ses tableaux « Karin ». Karin est de 1925 à 1927 étudiante à l’École des Beaux-arts de Cologne. Elle rencontre Ernst van Leyden, proche de Piet Mondrian, Theo van Doesburg et Willem de Kooning, avec qui elle va parcourir l’Égypte, la Syrie, le Liban et l’Italie avant de s’inscrire aux cours de fresque murale dispensés par le professeur Chigi à l’Académie de Florence. Avec Ernst, elle partage son temps entre le bord du lac de Loosdrecht (Pays-Bas) et Paris où elle fréquente le milieu des écrivains et des artistes (Marc Chagall, Jules Pascin, Tsoguharu Foujita, Ossip Zadkine, Giorgio de Chirico, Francis Picabia, Christian Bérard et Man Ray). Ce dernier fait d’elle une superbe photo-portrait. Après leur mariage en 1932, Karin et Ernst van Leyden s’installent pendant trois ans à Cintra (Portugal). Ils vivent en 1936 un temps à Capri (Italie) avant d’arriver à Londres. Les grandes peintures murales qu’elle exécute alors au château de Hatherop lui valent une distinction honorifique. La Seconde Guerre mondiale les contraint à émigrer aux États-Unis. Ils installent leur atelier à New-York puis à Nyack, puis découvrant la côte ouest, ils décident d’y vivre et achètent un ranch à Hollywood pour y installer leur atelier. Fréquentant un milieu d’écrivains, de peintres, de musiciens et de personnalités du cinéma (Aldous Huxley, Thomas Mann, Henry Miller, Bertolt Brecht, Salvador Dalí, Igor Stravinsky, Arnold Schönberg, Arthur Rubinstein, Charles Laughton, Charlie Chaplin), rencontrant aussi Max Ernst ou les architectes Eric Mendelsohn et Frank Lloyd Wright, Karin s’y constitue une notoriété, devenant portraitiste et peintre de fresques murales des villas du « Tout Hollywood ». Le couple effectue plusieurs séjours au Mexique où Karin découvre la culture indienne à Chiapas. Des liens d’amitié se nouent à Mexico avec José Clemente Orozco et Diego Rivera dont elle peint le portrait. La période mexicaine de Karin teinte son art figuratif d’une influence cubiste. Karin devient aussi connue de part et d’autre de l’Atlantique en tant que designer, concevant des projets de meubles pour l’architecte d’intérieur Paul László, des publicités et des créations pour Kathleen Mary Quinlan, pour Jovoy-Corday ou pour le Harper’s Bazaar. À compter de 1947, Karin et Ernst van Leyden se reconstituent un atelier à Paris. Finalement, ils acquièrent une ruine appelée « L’enclos du Lieutel» près de Montfort-l’Amaury pour la transformer en résidence-atelier. Après 1955, le couple poursuit ses séjours à l’étranger (Venise et New-York), mais une divergence des sensibilités se révèle: Karin se plait à travailler à Rome, Ernst préférant son « enclos » de Montfort-l’Amaury où il se fixera définitivement en 1962. La distance se crée, Karin s’oriente alors vers l’abstraction et les rencontres, jusqu’au décès d’Ernst van Leyden en 1969, ne seront plus qu’occasionnelles, à New-York notamment où Karin continuera de revenir régulièrement. Solitaire donc au soir de sa vie, Karin choisit de vivre à Lugano, non loin de chez sa sur cadette Charlotte Kluth. Artiste très bien côté sur ArtPrice. Dimensions : 46,5 cm x 67 cm. L’item « Dessin encre Karin Van Leyden statue Vierge Marie Enfant Jésus Bible XXè » est en vente depuis le mardi 11 décembre 2018. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Dessins, lavis ». Le vendeur est « antiques-delaval » et est localisé à/en Vannes. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Etat: Occasion
  • Authenticité: Original
  • Matériau: Encre
  • Thème: Religion, Mythologie
  • Type: Dessin

Dessin encre Karin Van Leyden statue Vierge Marie Enfant Jésus Bible XXè