Original-Encre-sur-Papier-Dessin-par-Francais-Listes-Artiste-Jacques-Germain-01-mr

Original Encre sur Papier Dessin par Français Listés Artiste Jacques Germain

Original Encre sur Papier Dessin par Français Listés Artiste Jacques Germain
Original Encre sur Papier Dessin par Français Listés Artiste Jacques Germain
Original Encre sur Papier Dessin par Français Listés Artiste Jacques Germain
Original Encre sur Papier Dessin par Français Listés Artiste Jacques Germain
Original Encre sur Papier Dessin par Français Listés Artiste Jacques Germain

Original Encre sur Papier Dessin par Français Listés Artiste Jacques Germain
Original Encre sur Papier Dessin par Français Listés Artiste Jacques Germain. Cette fiche produit est originalement écrite en anglais. Veuillez trouver ci dessous une traduction automatique en français. Si vous avez des questions veuillez nous contacter. Jacques Germain était un peintre abstrait de lécole de Paris après la guerre. Il a travaillé pour développer une technique cal a conduit Abstraction Lyrique dont une valeur expression au-dessus de tous les accouchements des espaces géométriques. Il a commencé sa formation à seize ans à L’Academie Moderne et a travaillé avec le peintre cubiste Fernand Leger et plus tard à la Bauhus en Allemagne jusquau déclenchement de la seconde guerre mondiale. Où il lavait laissée après la guerre avec contemporains Jean Arp et Hans Hartung, poursuit-il. Germain a produit un volume important de travail durant sa longue carrière. Il a travaillé dans beaucoup de différents supports : lhuile, acrylique, gouache et encre. Il avait une partie solo expositions et rétrospectives, en France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne pendant toute la période du milieu du siècle, il a représenté lavant-garde expressionniste abstraite de la période. Cette encre sur papier de travail est très représentatif de son style avec le stylo-très ouvert et spontané. La qualité graphique délicate mais austère rend le travail de tenir sa place. Louvrage mesure 9 ½ » par 12″ et les dimensions de la monture sont 16″ par 20″. Le papier est en excellente forme, mais avec très légère tonification compatible avec lâge estimé-milieu des années 50 au début des années 60. Libre intérieur accéléré dexpédition. Medium Up to 30in. L’item « Original Encre sur Papier Dessin par Français Listés Artiste Jacques Germain » est en vente depuis le mercredi 20 novembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Architecture, matériaux\Autres ». Le vendeur est « julietjonesvintage » et est localisé à/en Palm Harbor, Florida. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Date de création: 1950-1969
  • Style: Cubism
  • Région: L’europe
  • Taille Type/Plus large Dimensions: Medium (Up to 30in.)
  • Signée?: Signée
  • Thème: Abstrait
  • Moyen: Encre
  • Référencé Par: Revendeur ou revendeur
  • Original/Reproduction: Original

Original Encre sur Papier Dessin par Français Listés Artiste Jacques Germain
August-LOFFLER-1822-1866-Paysage-orientaliste-1853-Plume-encre-Monogr-Cadre-01-vxt

August LÖFFLER 1822-1866. Paysage orientaliste. 1853. Plume/encre. Monogr. Cadre

August LÖFFLER 1822-1866. Paysage orientaliste. 1853. Plume/encre. Monogr. Cadre
August LÖFFLER 1822-1866. Paysage orientaliste. 1853. Plume/encre. Monogr. Cadre
August LÖFFLER 1822-1866. Paysage orientaliste. 1853. Plume/encre. Monogr. Cadre
August LÖFFLER 1822-1866. Paysage orientaliste. 1853. Plume/encre. Monogr. Cadre
August LÖFFLER 1822-1866. Paysage orientaliste. 1853. Plume/encre. Monogr. Cadre
August LÖFFLER 1822-1866. Paysage orientaliste. 1853. Plume/encre. Monogr. Cadre

August LÖFFLER 1822-1866. Paysage orientaliste. 1853. Plume/encre. Monogr. Cadre
Paysage à la rivière et au palmier. Plume, encre et lavis. Monogrammé AL en bas au milieu et daté 1853. Très bon état (discrètement insolé). August Löffler, né le 24 mai 1822 à Munich, et mort le 19 janvier 1866 dans la même ville, est un peintre allemand réputé et coté Artprice. August Löffler est né le 24 mai 1822 à Munich. Il était l’élève d’Heinrich Adam et de Carl Rottmann. En 1846 il voyage en Istrie et dans le nord de l’Italie, et en 1849 au Moyen-Orient. Il peint un remarquable panorama de Jérusalem et voyage à travers l’Égypte, la Palestine et l’Anatolie , et retourne à Munich à la fin des années 1850. L’item « August LÖFFLER 1822-1866. Paysage orientaliste. 1853. Plume/encre. Monogr. Cadre » est en vente depuis le vendredi 6 décembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Dessins, lavis ». Le vendeur est « gestetlumiere » et est localisé à/en PARIS, Île-de-France. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Caractéristiques: Encadré
  • Type: Dessin
  • Authenticité: Original
  • Matériau: Encre
  • Période: XIXème et avant
  • Genre: Classicisme
  • Thème: Paysage

August LÖFFLER 1822-1866. Paysage orientaliste. 1853. Plume/encre. Monogr. Cadre
Pierre-LARDIN-1902-1982-Encre-originale-Tels-qu-en-eux-memes-Cracovie-Le-Crack-01-gy

Pierre-LARDIN (1902-1982) Encre originale Tels qu’en eux mêmes Cracovie Le Crack

Pierre-LARDIN (1902-1982) Encre originale Tels qu'en eux mêmes Cracovie Le Crack
Pierre-LARDIN (1902-1982) Encre originale Tels qu'en eux mêmes Cracovie Le Crack
Pierre-LARDIN (1902-1982) Encre originale Tels qu'en eux mêmes Cracovie Le Crack
Pierre-LARDIN (1902-1982) Encre originale Tels qu'en eux mêmes Cracovie Le Crack
Pierre-LARDIN (1902-1982) Encre originale Tels qu'en eux mêmes Cracovie Le Crack
Pierre-LARDIN (1902-1982) Encre originale Tels qu'en eux mêmes Cracovie Le Crack

Pierre-LARDIN (1902-1982) Encre originale Tels qu'en eux mêmes Cracovie Le Crack
Encre originale, projet d’illustration, titrée en bas à gauche, tampon au revers. Dimensions : 30,5 cm x 22,2 cm Pierre Lardin, né en 1902 et mort en 1982 à Paris fut un artiste verrier français, l’un des plus réputés de l’après-guerre avec Max Ingrand et Robert Pansart. Sa longue collaboration avec Maurice Dufrêne lui a permis de sexprimer dans des genres très différents : il a réalisé des ensembles mobiliers, des décors de théâtre, des modèles de papiers peints (Nobilis Éditeur), des vase en porcelaine pour la Manufacture nationale de Sèvres, des marionnettes de bois pour la Compagnie Lyonnaise, ou encore des jouets. Enfin, pendant sa captivité à Cracovie, il a créé, dirigé et réalisé en tant qu’illustrateur avec ses camarades du camp une revue « Le Crack » qui fut couronné par lAcadémie française et dont certains documents sont conservés à la bibliothèque nationale de France.. Original ink, illustration project, titled bottom left. Sommaire 1 Biographie 1.1 Ses débuts 1.2 L’enseignant 1.3 L’artiste 2 Représentation 3 Réalisations 4 Élèves 5 Notes et références 6 Voir aussi 6.1 Articles connexes 6.2 Bibliographie Biographie Ses débuts Il passe quatre années de 1916 à 1920, à l’école Boulle (atelier de gravure au burin). Il sort 1er au concours de fin détudes. Il entre ensuite chez Maurice Dufrêne de 1920 à 1924 quil suivra plus tard à « La Maîtrise » des Galeries Lafayette, puis travaille dans les ateliers du ferronnier Edgar Brandt, du joaillier Cartier, et termine différents et longs stages chez Gruber où il sinitie au vitrail. Il a également travaillé avec Marc Simon, décorateur-ébéniste à Paris. Dès lors, Pierre Lardin se spécialise dans lart du verre gravé. L’enseignant Page de la revue le Crack avec illustration de Pierre Lardin. Il consacre très tôt une large part de son temps à lenseignement à l’École supérieure des beaux-arts de Valenciennes. À Paris, il est directeur de l’école professionnelle d’apprentissage de la Bijouterie de Fantaisie puis professeur de décoration et technologie à l’école dArt et de Publicité, de 1934 à 1939. Il décide à partir de 1954 de se consacrer à l’enseignement, il sera directeur de l’école des beaux-arts de Grenoble de 1954 à 58 et directeur de l’école des beaux-arts de Bordeaux de 1958 à 73, jusqu’à sa retraite en 1973 ou il sera fait directeur honoraire. L’artiste Depuis 1921, Pierre Lardin a pris part aux Salon des artistes decorateurs et aux grandes manifestations dart décoratif à létranger. Il a reçu le grand Prix de l’Exposition des Arts décoratifs de 1925, a été le lauréat de la Fondation Blumenthal en 1932, et a reçu le prix Plumet en 1934. Boursier de létat en 1935, Pierre Lardin a exécuté le bureau du maire du 18e arrondissement et sest vu confier la décoration murale en collaboration avec Robert Antral, Brianchon, Planson et Guy Loé de la salle des actes du lycée Janson de Sailly et a exécuté dimportants aménagements et décoration murales en glace pour différents paquebots. Dautre part, il a réalisé les vitraux de léglise de Bosquet (Somme) et décoré la porte du salon des artistes décorateurs de 1934. Il a été fait Chevalier des Arts et Lettres en 1955. Représentation Le musée d’art moderne de la ville de Paris a acquis, parmi les uvres de Pierre Lardin, un grand plateau rond à anse avec décor central représentant une sirène en 1934. Le musée national Adrien Dubouché de Limoges détient un panneau « Orphée» en verre gravé. Deux autres uvres sont détenues par le musée des arts décoratifs de Paris. Réalisations Petite glace gravée (Flore). Si Pierre Lardin est surtout connu pour son uvre de verrier, sa formation de graveur, aussi bien que sa longue collaboration avec Maurice Dufrêne, lui ont permis de sexprimer dans des genres très différents : il a réalisé des ensembles mobiliers, des décors de théâtre, des modèles de papiers peints (Nobilis Éditeur), des vase pour la Manufacture nationale de Sèvres, des marionnettes de bois pour la Compagnie Lyonnaise, ou encore des jouets. Enfin, pendant sa captivité à Cracovie, il a créé, dirigé et réalisé avec ses camarades du camp une revue Le Crack couronné par lAcadémie française. Quant au graveur sur verre ou sur glace, en dehors de vastes revêtements muraux, de panneaux décoratifs, isolés ou destinés à parer meubles, tables ou paraventsQuoi? , il a exécuté quantité de miroirs dappartement pour lesquels il a laissé libre cours à une fantaisie animée par les jeux et les grâces de déesses et de mythes ou dun poétique bestiaire : licornes, biches, cygnes et colombes. Dans les années 30 et de 1946 à 54, puis par période jusqu’en 1965, il a réalisé de nombreuses glaces gravées peintes avec patines et dorées, commandées par les établissements des Frères Mottet à Saint Nicolas de Redon, pour la Compagnie Générale Transatlantique à Saint Nazaire, notamment sur les paquebots Ile de France, Liberté, Normandie, France, etc. La glace est pour Pierre Lardin une matière dont laspect et la nature peuvent être modifiés à linfini : gravure à la roue, au jet de sable, à lacide, sans oublier toute la gamme des patines ou des argentures colorées, il se plaît à tailler, à organiser des compositions plus austères, faites dépaisses dalles de verre dont les éclats neigeux, les opacités de gel ou les transparences nacrées tiennent lieu de décor. Art, antiquités > Art du XXe, contemporain > Dessins, lavis. L’item « Pierre-LARDIN (1902-1982) Encre originale Tels qu’en eux mêmes Cracovie Le Crack » est en vente depuis le mercredi 4 décembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « fineantik » et est localisé à/en Vannes. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Matériau: Encre
  • Type: Dessin

Pierre-LARDIN (1902-1982) Encre originale Tels qu'en eux mêmes Cracovie Le Crack
Alsatica-Suite-de-5-dessins-esquisses-encre-Topographie-Carte-Region-Alsace-01-rv

Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace

Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace
Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace
Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace
Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace
Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace
Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace
Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace
Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace

Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace
Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace. Suite de 5 esquisses, région Alsace sur papier pelure, sans date, XXème siècle. Estampe authentique garantie d’époque. Dimensions de la feuille. 33 x 20 cm / 13 x 7.9 in. Dessins montés sur papier Quelques froissements et petites taches. L’item « Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace » est en vente depuis le jeudi 5 décembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « ze-gallery » et est localisé à/en Paris. Cet article peut être expédié aux pays suivants: Amérique, Europe, Asie, Australie.
  • Authenticité: Original
  • Dimensions de la feuille: ~ 33 x 20 cm / ~ 13 x 7.9 in.
  • epoque: XXème siècle
  • Etat: Dessins montés sur papier

Alsatica Suite de 5 dessins esquisses encre Topographie Carte Région Alsace
Dessin-encre-original-Architecture-1968-Assadour-Bezdguian-Liban-Armenie-XXe-01-jjq

Dessin encre original Architecture 1968 Assadour Bezdguian Liban Arménie XXè

Dessin encre original Architecture 1968 Assadour Bezdguian Liban Arménie XXè
Dessin encre original Architecture 1968 Assadour Bezdguian Liban Arménie XXè
Dessin encre original Architecture 1968 Assadour Bezdguian Liban Arménie XXè
Dessin encre original Architecture 1968 Assadour Bezdguian Liban Arménie XXè

Dessin encre original Architecture 1968 Assadour Bezdguian Liban Arménie XXè
Dessin à l’encre original d. Sur papier, daté du 23 mars 1968, signé. Format 25,5 x 33 cm. Bon état, voir photos. É à Beyrouth le 12 août 1943, est un. Peintre, graveur et illustrateur d’origine arménienne. Il fait sa première exposition à Beyrouth, du 6 au 18 mars 1964, l’année même où il va s’installer à Paris et s’inscrire à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts. Assadour prend des cours de dessin chez Guiragossian. Tout en reconnaissant le talent de son élève, celui-ci ne pouvait aller au-delà sans tirer le jeune homme vers ce qui lui appartenait en propre: l’expression des milieux populaires, la pauvreté et l’errance. Sa peinture s’inscrit dans le cadre arménien: rhétorique et symbolique du paysage intérieur. Paysages désertiques et mondes désarticulés. Il a eu de nom­breu­ses expo­si­tions dans les gale­ries dEurope, de Corée, du Japon et du Liban, dans les foires inter­na­tio­na­les, ainsi que des expo­si­tions rétros­pec­ti­ves dans les musées dEurope (Allemagne, Italie). Pour toutes informations, il est préférable de me contacter par Téléphone. Aucun achat immédiat sur les objets au format « enchère ». Remise en main propre avec plaisir à la galerie. PS : Il est indispensable d’appeler ou d’envoyer un SMS avant de venir. Règlement en chèque, espèces ou Carte Bleue sur place. Possibilité de voir les objets sur place (pour les achats immédiats, il est indispensable de me prévenir 24h avant). Bonnes enchères à toutes et à tous! L’item « Dessin encre original Architecture 1968 Assadour Bezdguian Liban Arménie XXè » est en vente depuis le vendredi 6 décembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « lesateliersdebleu » et est localisé à/en Paris. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Style: 23 Mars 1968
  • Authenticité: Original
  • Matériau: Encre
  • Type: Dessin
  • Caractéristiques: Signé
  • Genre: Architecture
  • Thème: Architecture

Dessin encre original Architecture 1968 Assadour Bezdguian Liban Arménie XXè
Priking-Franz-Dessin-Aquarelle-Encre-Signe-Handsigned-Watercolor-Ink-Drawing-01-ncl

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Nature morte au homard. Dessin original à l’aquarelle et encre sur papier, signée par l’artiste au coin supérieur gauche ; le papier est collé sur un carton. État: voir photographies ; petites griffures avec perte de couleurs au centre à gauche et en bas à gauche (voir photographies) ; légères imperfections en bordure du papier ; le papier est collé sur un carton. Dimensions papier: 50×32,5 cm. Support: papier collé sur un carton. Remise en mains propres gratuite possible à Paris sur rendez-vous. L’uvre est vendue accompagnée d’une facture avec un descriptif détaillé. Watercolor and ink drawing on paper, hand-signed by the artist at the top left corner ; the paper is fixed on cardboard. Conditions: see photographs ; small scratches with loss of color at the center left and bottom left (see photographs) ; slight defects at paper border ; the paper is fixed on cardboard. Paper sizes: 50×32,5 cm. Support: paper fixed on cardboard. (né Pricking) est un artiste peintre et. Musées et collections publiques. La sensibilité picturale de Franz Priking est éveillée dès son enfance par l’éducation d’un père ingénieur en métallurgie (mort en 1947) passionné de. Et d’art baroque. Franz Priking aborde la peinture au terme d’études de philosophie, s’orientant tout d’abord vers une. « révélatrice d’une sensibilité en quête d’elle même ». Les séjours qu’il fait ensuite au. (1948) et à l’Académie des arts de Berlin. Où il est élève de. Entre 1948 et 1950. Fait l’éloge de ses dessins. Lui révèlent, avec l’expressionnisme allemand. Une forme d’art plus conforme à son tempérament. C’est durant cette période qu’à Berlin, par l’intermédiaire du peintre Hans Tombrock, Priking se rapproche de. Vivant dix mois dans la proximité du dramaturge. En 1950, Franz Priking quitte l’Allemagne pour Paris, où il reste peu de temps, gagnant la. Et s’arrêtant à. Lors de sa première exposition française au Musée Réattu d’Arles, en 1952, il rencontre. Et va travailler pendant sept mois sous les conseils du maître à. « J’étais profondément passionné par Picasso, par son principe de structure et d’organisation du tableau, évoque Franz Priking. Le thème m’importait beaucoup moins que le concept rythmique nouveau qu’il m’apprenait. Et surtout, j’abandonnais à ce moment la couleur vive que j’avais retenue de la période expressionniste, l’opposition des couleurs actives employées presque pures, et j’ai commencé à travailler la couleur de façon qu’elle devienne rationnelle… Les teintes sont devenues beaucoup plus terrestres, plus proches de la terre. Priking, après ces sept mois, revient dans la région d’Avignon, à. C’est l’époque où il épouse Gil, où il vit de travaux alimentaires le jour, peignant la nuit. Initiée par Picasso, apparaissent dans ses tableaux les larges cernes noires dont il va durablement entourer les objets et qui demeurent aujourd’hui la caractéristique la plus connue de son uvre, interprétées aussi comme la recherche de ce. Dans la libre réminiscence des théories de Bertold Brecht. Et dont il s’expliquera dans un écrit. Manifeste du nouveau réalisme. Le marchand de tableaux Emmanuel David raconte. Comment alors, intéressé par Franz Priking, il est venu spécialement de Paris pour frapper à sa porte et entamer une collaboration qui durera jusqu’en 1979. C’est en 1958 que Franz Priking acquiert la maison médiévale d’Oppède. 5, place de la Croix. Dont pendant des années il va entreprendre la restauration. « transformant ce vaste cellier en nef gothique ». Aménageant toutefois son atelier. « dans la montagne, à cheval entre la vigne et la pinède ». « hors du village, dans une ferme isolée, à demi-ruinée, où il trouve le recueillement et le quasi-dénuement dont il a besoin pour créer ». Une autre relation durable se noue alors avec la galerie de Philippe et Madeleine Ducastel, à Avignon. En 1970, après une brève période abstraite, le symbolisme s’introduit dans l’uvre de Franz Priking qui était jusqu’alors de pure représentation (nus, natures mortes, paysages) et qui va se constituer de cavalières ailées à tête d’aigle, de rochers en. De paysages emprisonnés sur des ïlots flottant dans l’espace, les perspectives étant affirmées par des géométries (cercles, lignes droites, rectangles, triangles) s’y superposant, l’artiste reformulant ainsi son. « principe d’une conception structurée que l’on obtient par une construction mathémathique à l’intérieur d’une pensée précise ». Franz Priking meurt le 10 juin 1979, à quelques semaines de son exposition rétrospective faisant la saison estivale du château de Val, à quelques semaines aussi de ses cinquante ans. Le château de Val , conservée au château, est son dernier tableau. Galerie de l’Hôtel de l’Europe, Avignon, juillet-août 1953. Galerie Drouant-David, Paris, novembre 1957. Galerie Drouant, Paris, 1959, 1965. Galerie de la Colombe, Vallauris, 1960. Galerie Martin Caille, Paris et. Galerie Ducastel, Avignon, 1965, 1969, 1970. Galerie La Vitrina Curiazzi, Rome, 1968. Galerie Emmanuel David, Paris, 1969, 1970, 1972, 1974. Galerie Isy Brachot, Bruxelles, 1973. Galerie Hélène Trintignan, Montpellier, octobre-novembre 1977. Palais du Roi de Rome. Hôtel Atrium, Arles, juin-juillet 2003. La collection Julius Fleischmann , Contemporary Arts Center, Cincinnati, janvier 1959. Salon de l’Enclave, Valréas, 1966. Biennale internationale des antiquaires. Quatrième biennale internationale d’art graphique. Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou. L’expressionnisme de l’après-guerre en cinquante tableaux – Bernard Buffet. Galerie Drouant, Paris, mars 1092. Rétrospective vingt années d’exposition , Galerie Ducastel, Théâtre Louis-XIV de la place Crillon, novembre 1982. Promenades impressionnistes, trentième anniversaire de la galerie, collection Janet Greenberg , Galerie Martin Caille. Le fonds d’estampes Pierre et Nane Cailler , Musée d’art de. Focus sur la peinture méridionale , Galerie Jean-Claude Réno. Décembre 2013 – janvier 2014. Quarante ans d’exposition , Château de Val, Lanobre, été 2014. Hommage aux peintres français d’après-guerre. Biennale de São Paulo. Salon des peintres témoins de leur temps, Salon d’art contemporain de. « Ce franc-tireur des rythmes et des harmonies fortes évoque le monde qui l’entoure à travers son tempérament, donnant aux apparences un relief saisissant, une densité accrue, une présence envoûtante. Il ne déforme pas le réel, il l’intensifie. Il promène sur la création un regard neuf et pathétique… Ce qui distingue son style, c’est la tension intime, la spontanéité du jaillissement chromatique, la concision nerveuse de l’écriture, la beauté de l’enrythmie, la puissance du dialogue entre le visible et l’impénétrable, l’affirmation sereine de certitudes décisives. « La pâte toujours généreuse est posée avec une grande sureté. Sans refuser les séductions du décor, Priking se soumet très facilement aux lois de la surface plane; sa vision clairement figurative transparaît dans une recherche toujours visible du volume de l’espace, des effets de lumière et des sensations de la matière. Généralement grave et statique, la peinture de Priking peut néanmoins atteindre une violence et un dynamisme qui renouvellent sa vision de la nature. Il suggère alors l’élan vital de l’olivier par l’étirement excessif des branches, la nervosité de la touche, la réalité palpitante de la matière picturale qui fuse et tournoie, fixant en une mystérieuse alchimie la fougue irrésistible de la main. Oui, un des meilleurs peintres de notre époque… « Le ton réservé, l’expressionnisme grave d’un peintre allemand qui, à 24 ans, choisit de vivre à Paris et en Provence. Son graphisme solide, mais solidement marqué, ses natures mortes, ses marines et ses paysages purs de tout intellectualisme retiennent le spectateur par une sorte de puissance contenue. Membre de l’Institut international des Arts et Lettres de Genève, 1961. (médaille d’argent) de l’Académie internationale. Prix de l’Union méditerranéenne d’art moderne, 1972. Musée national d’art moderne. Nature morte fond rouge , 1965. Château de Val, Lanobre. Le château de Val. Musée d’art de. Musée national des beaux-arts de Santiago. Art Museum of South Texas. Musée d’art contemporain de San Diego. Los Angeles County Museum. Museum of Modern Arts, Cincinnati, Ohio. Université de l’Alabama. Hamilton (État de New York). State University of New York at Geneseo. Jamestown (Dakota du Nord). Franklin and Marshall College. New Brunswick (New Jersey). Philip Grantham Yorke, comte de Hardwicke, Londres. N°696, 14 novembre 1957, page 11. Franz Priking , Les chefs de file de la nouvelle école figurative, édition Galerie de la Colombe, Vallauris, 1960. Priking à Oppède , Revue. N° 102, Jules Tallandier, Paris, mai 1963. Le métier de marchand de tableaux , entretiens avec. Les guidargus de la peinture , Les. Éditions de l’Amateur. Édition annuelle depuis 1981. L’histoire du Salon d’automne de 1903 à nos jours , Arts et Images du Monde, 1992. Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs , Gründ, 1999. Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains , Gründ, 2001. Quarante ans d’exposition au Château de Val , Artogue, 2014. Mairie d’Oppède, registres municipaux. De l’abstraction à l’expressionniste, Priking à Oppède-le-Vieux , revue A. Franz Priking , Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains. Emmanuel David (Galerie Drouant-David, puis Galerie Emmanuel David). Le métier de marchand de tableaux , Éditions France-Empire, 1978. Franz Priking , voir pages 145 à 148. Priking à Oppède , revue. Jardin des arts , Jules Tallandier, Paris, mai 1963. Franz Priking , Hôtel Atrium, Arles, 2003, présentée par sa fille Catherine Caly-Priking. La collection Julius Fleischmann , présentation de l’exposition, 1959. L’histoire du Salon d’automne de 1903 à nos jours , Éditions Arts et Images du Monde, 1992. La collection privée Janet Greenberg. Musée d’art de Pully. De Cuno Amiet à Zao Wou-Ki, le fonds d’estampes Cailler , présentation de l’exposition, 2013. Focus sur la peinture méridionale à la Galerie Réno , décembre 2013. Les aquarelles de Franz Priking , revue A. Décor, 1962, à propos des expositions Franz Priking aux Galeries Martin Caille de Paris et Aix-en-Provence. Le guidargus de la peinture , Les éditions de l’amateur, 1981. Le Lowe Art Museum , Floride. L’ambassadeur John L. Loeb, collectionneur d’art, biographie. Notices dans des bases relatives aux beaux-arts. Biographie de Franz Priking. Sur le site Galerie Estades. L’item « PRIKING FRANZ DESSIN AQUARELLE ENCRE SIGNÉ HANDSIGNED WATERCOLOR INK DRAWING » est en vente depuis le mardi 3 décembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « art-capital-paris » et est localisé à/en Paris. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Période: XXème et contemporain
  • Style: FAUVISME FRANCO-ALLEMAND
  • Authenticité: Original
  • Matériau: ENCRE ET AQUARELLE SUR PAPIER
  • Type: ENCRE ET AQUARELLE SUR PAPIER, SIGNÉE
  • Caractéristiques: Signé
  • Genre: FAUVISME FRANCO-ALLEMAND
  • Thème: NATURE MORTE

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking-Franz-Dessin-Aquarelle-Encre-65-Signe-Handsigned-Watercolor-Ink-Drawing-01-skzt

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Le Ventoux, mai 1965. Oeuvre présentée en octobre 1979 à l’exposition Premier Hommage à Priking quelques semaines après la mort de l’artiste. Aquarelle et encre noire sur papier, produite en 1965, signée par l’artiste. État: voir photographies ; excellent ; au dos, tampon « Martin-Caille Paris ». Dimensions papier: 32,6×50,2 cm. Remise en mains propres gratuite possible à Paris sur rendez-vous. L’uvre est vendue accompagnée d’une facture avec un descriptif détaillé. Watercolor and black ink on paper produced in 1965, hand-signed by the artist. Conditions: see photographs ; excellent ; on the back mark « Martin-Caille Paris » stamp. Paper sizes: 32,6×50,2 cm. (né Pricking) est un artiste peintre et. Musées et collections publiques. La sensibilité picturale de Franz Priking est éveillée dès son enfance par l’éducation d’un père ingénieur en métallurgie (mort en 1947) passionné de. Et d’art baroque. Franz Priking aborde la peinture au terme d’études de philosophie, s’orientant tout d’abord vers une. « révélatrice d’une sensibilité en quête d’elle même ». Les séjours qu’il fait ensuite au. (1948) et à l’Académie des arts de Berlin. Où il est élève de. Entre 1948 et 1950. Fait l’éloge de ses dessins. Lui révèlent, avec l’expressionnisme allemand. Une forme d’art plus conforme à son tempérament. C’est durant cette période qu’à Berlin, par l’intermédiaire du peintre Hans Tombrock, Priking se rapproche de. Vivant dix mois dans la proximité du dramaturge. En 1950, Franz Priking quitte l’Allemagne pour Paris, où il reste peu de temps, gagnant la. Et s’arrêtant à. Lors de sa première exposition française au Musée Réattu d’Arles, en 1952, il rencontre. Et va travailler pendant sept mois sous les conseils du maître à. « J’étais profondément passionné par Picasso, par son principe de structure et d’organisation du tableau, évoque Franz Priking. Le thème m’importait beaucoup moins que le concept rythmique nouveau qu’il m’apprenait. Et surtout, j’abandonnais à ce moment la couleur vive que j’avais retenue de la période expressionniste, l’opposition des couleurs actives employées presque pures, et j’ai commencé à travailler la couleur de façon qu’elle devienne rationnelle… Les teintes sont devenues beaucoup plus terrestres, plus proches de la terre. Priking, après ces sept mois, revient dans la région d’Avignon, à. C’est l’époque où il épouse Gil, où il vit de travaux alimentaires le jour, peignant la nuit. Initiée par Picasso, apparaissent dans ses tableaux les larges cernes noires dont il va durablement entourer les objets et qui demeurent aujourd’hui la caractéristique la plus connue de son uvre, interprétées aussi comme la recherche de ce. Dans la libre réminiscence des théories de Bertold Brecht. Et dont il s’expliquera dans un écrit. Manifeste du nouveau réalisme. Le marchand de tableaux Emmanuel David raconte. Comment alors, intéressé par Franz Priking, il est venu spécialement de Paris pour frapper à sa porte et entamer une collaboration qui durera jusqu’en 1979. C’est en 1958 que Franz Priking acquiert la maison médiévale d’Oppède. 5, place de la Croix. Dont pendant des années il va entreprendre la restauration. « transformant ce vaste cellier en nef gothique ». Aménageant toutefois son atelier. « dans la montagne, à cheval entre la vigne et la pinède ». « hors du village, dans une ferme isolée, à demi-ruinée, où il trouve le recueillement et le quasi-dénuement dont il a besoin pour créer ». Une autre relation durable se noue alors avec la galerie de Philippe et Madeleine Ducastel, à Avignon. En 1970, après une brève période abstraite, le symbolisme s’introduit dans l’uvre de Franz Priking qui était jusqu’alors de pure représentation (nus, natures mortes, paysages) et qui va se constituer de cavalières ailées à tête d’aigle, de rochers en. De paysages emprisonnés sur des ïlots flottant dans l’espace, les perspectives étant affirmées par des géométries (cercles, lignes droites, rectangles, triangles) s’y superposant, l’artiste reformulant ainsi son. « principe d’une conception structurée que l’on obtient par une construction mathémathique à l’intérieur d’une pensée précise ». Franz Priking meurt le 10 juin 1979, à quelques semaines de son exposition rétrospective faisant la saison estivale du château de Val, à quelques semaines aussi de ses cinquante ans. Le château de Val , conservée au château, est son dernier tableau. Galerie de l’Hôtel de l’Europe, Avignon, juillet-août 1953. Galerie Drouant-David, Paris, novembre 1957. Galerie Drouant, Paris, 1959, 1965. Galerie de la Colombe, Vallauris, 1960. Galerie Martin Caille, Paris et. Galerie Ducastel, Avignon, 1965, 1969, 1970. Galerie La Vitrina Curiazzi, Rome, 1968. Galerie Emmanuel David, Paris, 1969, 1970, 1972, 1974. Galerie Isy Brachot, Bruxelles, 1973. Galerie Hélène Trintignan, Montpellier, octobre-novembre 1977. Palais du Roi de Rome. Hôtel Atrium, Arles, juin-juillet 2003. La collection Julius Fleischmann , Contemporary Arts Center, Cincinnati, janvier 1959. Salon de l’Enclave, Valréas, 1966. Biennale internationale des antiquaires. Quatrième biennale internationale d’art graphique. Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou. L’expressionnisme de l’après-guerre en cinquante tableaux – Bernard Buffet. Galerie Drouant, Paris, mars 1092. Rétrospective vingt années d’exposition , Galerie Ducastel, Théâtre Louis-XIV de la place Crillon, novembre 1982. Promenades impressionnistes, trentième anniversaire de la galerie, collection Janet Greenberg , Galerie Martin Caille. Le fonds d’estampes Pierre et Nane Cailler , Musée d’art de. Focus sur la peinture méridionale , Galerie Jean-Claude Réno. Décembre 2013 – janvier 2014. Quarante ans d’exposition , Château de Val, Lanobre, été 2014. Hommage aux peintres français d’après-guerre. Biennale de São Paulo. Salon des peintres témoins de leur temps, Salon d’art contemporain de. « Ce franc-tireur des rythmes et des harmonies fortes évoque le monde qui l’entoure à travers son tempérament, donnant aux apparences un relief saisissant, une densité accrue, une présence envoûtante. Il ne déforme pas le réel, il l’intensifie. Il promène sur la création un regard neuf et pathétique… Ce qui distingue son style, c’est la tension intime, la spontanéité du jaillissement chromatique, la concision nerveuse de l’écriture, la beauté de l’enrythmie, la puissance du dialogue entre le visible et l’impénétrable, l’affirmation sereine de certitudes décisives. « La pâte toujours généreuse est posée avec une grande sureté. Sans refuser les séductions du décor, Priking se soumet très facilement aux lois de la surface plane; sa vision clairement figurative transparaît dans une recherche toujours visible du volume de l’espace, des effets de lumière et des sensations de la matière. Généralement grave et statique, la peinture de Priking peut néanmoins atteindre une violence et un dynamisme qui renouvellent sa vision de la nature. Il suggère alors l’élan vital de l’olivier par l’étirement excessif des branches, la nervosité de la touche, la réalité palpitante de la matière picturale qui fuse et tournoie, fixant en une mystérieuse alchimie la fougue irrésistible de la main. Oui, un des meilleurs peintres de notre époque… « Le ton réservé, l’expressionnisme grave d’un peintre allemand qui, à 24 ans, choisit de vivre à Paris et en Provence. Son graphisme solide, mais solidement marqué, ses natures mortes, ses marines et ses paysages purs de tout intellectualisme retiennent le spectateur par une sorte de puissance contenue. Membre de l’Institut international des Arts et Lettres de Genève, 1961. (médaille d’argent) de l’Académie internationale. Prix de l’Union méditerranéenne d’art moderne, 1972. Musée national d’art moderne. Nature morte fond rouge , 1965. Château de Val, Lanobre. Le château de Val. Musée d’art de. Musée national des beaux-arts de Santiago. Art Museum of South Texas. Musée d’art contemporain de San Diego. Los Angeles County Museum. Museum of Modern Arts, Cincinnati, Ohio. Université de l’Alabama. Hamilton (État de New York). State University of New York at Geneseo. Jamestown (Dakota du Nord). Franklin and Marshall College. New Brunswick (New Jersey). Philip Grantham Yorke, comte de Hardwicke, Londres. N°696, 14 novembre 1957, page 11. Franz Priking , Les chefs de file de la nouvelle école figurative, édition Galerie de la Colombe, Vallauris, 1960. Priking à Oppède , Revue. N° 102, Jules Tallandier, Paris, mai 1963. Le métier de marchand de tableaux , entretiens avec. Les guidargus de la peinture , Les. Éditions de l’Amateur. Édition annuelle depuis 1981. L’histoire du Salon d’automne de 1903 à nos jours , Arts et Images du Monde, 1992. Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs , Gründ, 1999. Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains , Gründ, 2001. Quarante ans d’exposition au Château de Val , Artogue, 2014. Mairie d’Oppède, registres municipaux. De l’abstraction à l’expressionniste, Priking à Oppède-le-Vieux , revue A. Franz Priking , Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains. Emmanuel David (Galerie Drouant-David, puis Galerie Emmanuel David). Le métier de marchand de tableaux , Éditions France-Empire, 1978. Franz Priking , voir pages 145 à 148. Priking à Oppède , revue. Jardin des arts , Jules Tallandier, Paris, mai 1963. Franz Priking , Hôtel Atrium, Arles, 2003, présentée par sa fille Catherine Caly-Priking. La collection Julius Fleischmann , présentation de l’exposition, 1959. L’histoire du Salon d’automne de 1903 à nos jours , Éditions Arts et Images du Monde, 1992. La collection privée Janet Greenberg. Musée d’art de Pully. De Cuno Amiet à Zao Wou-Ki, le fonds d’estampes Cailler , présentation de l’exposition, 2013. Focus sur la peinture méridionale à la Galerie Réno , décembre 2013. Les aquarelles de Franz Priking , revue A. Décor, 1962, à propos des expositions Franz Priking aux Galeries Martin Caille de Paris et Aix-en-Provence. Le guidargus de la peinture , Les éditions de l’amateur, 1981. Le Lowe Art Museum , Floride. L’ambassadeur John L. Loeb, collectionneur d’art, biographie. Notices dans des bases relatives aux beaux-arts. Biographie de Franz Priking. Sur le site Galerie Estades. L’item « PRIKING FRANZ DESSIN AQUARELLE ENCRE 65 SIGNÉ HANDSIGNED WATERCOLOR INK DRAWING » est en vente depuis le vendredi 1 novembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « art-capital-paris » et est localisé à/en Paris. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Période: XXème et contemporain
  • Style: FAUVISME FRANCO-ALLEMAND
  • Authenticité: Original
  • Matériau: ENCRE ET AQUARELLE SUR PAPIER
  • Type: ENCRE NOIRE ET AQUARELLE SUR PAPIER, SIGNÉE
  • Caractéristiques: Signé
  • Genre: FAUVISME FRANCO-ALLEMAND
  • Thème: LE MONT VENTOUX

Priking Franz Dessin Aquarelle Encre 65 Signé Handsigned Watercolor Ink Drawing
Fred-DEUX-Dessin-original-signe-encre-de-chine-drawing-le-hiboux-et-tetes-1958-01-jq

Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958

Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958
Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958
Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958
Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958
Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958
Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958
Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958

Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958
Dessin à l’encre de chine sur papier de Fred DEUX signé en bas à droite et daté en bas à gauche. Titre : Deux personnages hiboux et têtes. Cadre : 65.5 x 26 cm. Taille : 14 x 43,5 cm. Ancienne collection Baronne Alix de Rothschild. Original ink drawing by Fred DEUX handsigned. Title : Deux personnages hiboux et têtes Date : 1958 Frame : 65.5 x 26 cm Size : 14 x 43,5 cm. L’item « Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958″ est en vente depuis le lundi 25 novembre 2019. Il est dans la catégorie « Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Dessins, lavis ». Le vendeur est « thesurrealismus » et est localisé à/en Sèvres. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Matériau: Encre de Chine
  • Type: Dessin
  • Caractéristiques: Encadré
  • Période: XXème et contemporain

Fred DEUX Dessin original signé encre de chine drawing le hiboux et têtes 1958